L'ancien ministre Thierry Mariani en "discussion" avec le Rassemblement national pour les élections européennes

Si l'ancien député LR assure que la décision de figurer sur la liste du parti de Marine Le Pen n'est pas encore prise, il reconnaît que cela "fait partie des possibilités". 

L\'ancien député des Français de l\'étranger Thierry Mariani, à Yalta, en Crimée, le 11 juin 2017. 
L'ancien député des Français de l'étranger Thierry Mariani, à Yalta, en Crimée, le 11 juin 2017.  (ALEXANDR POLEGENKO / SPUTNIK / AFP)

"Il n'y a rien de fait" mais "des discussions sont en cours". Thierry Mariani, ancien ministre de Nicolas Sarkozy, dément avoir pris la décision de figurer sur la liste du Rassemblement national (RN) pour les élections européennes de 2019, comme l'affirme "Chez pol", la nouvelle newsletter politique de Libération, mardi 11 septembre. "Les élections sont en juin, je ne sais même pas qui sera numéro 1 sur la liste", argue-t-il auprès de franceinfo. L'ex-député LR reconnaît toutefois que sa présence sur cette liste RN "fait partie des possibilités".

Sur Twitter, il ironise, en indiquant que "Fréjus est une ville sympathique mais [qu'il] n'a pas prévu de s’y rendre ce week-end". Marine Le Pen y tient son meeting de rentrée, dimanche 16 septembre. 

Ce n'est pas la première fois que Thierry Mariani affiche sa proximité avec l'extrême droite. En mars dernier, il avait plaidé pour un rapprochement avec le parti de Marine Le Pen dans une interview au Journal du dimanche. En avril, il avait cosigné une tribune avec des élus frontistes appelant à l'union des droites.