Front national : la guerre des Le Pen

Coup de force avorté de Jean-Marie Le Pen ce mardi 20 juin. Il l'avait annoncé, et bien il l'a fait. Il s'est présenté ce matin au siège du parti pour le bureau politique, mais a trouvé porte close. 

FRANCE 2

Pour fêter ses 89 ans, Jean-Marie Le Pen est bien décidé à rendre une petite visite au Front national ce mardi 20 juin. La justice a invalidé son exclusion du parti. Il souhaite donc assister au bureau politique en tant que président d'honneur. Sa fille Marine avait prévenu : l'accès au bâtiment lui sera refusé, les grilles du siège du parti sont donc cadenassées.

Explication en février pour le congrès du FN

Le menhir, comme on l'appelle au FN, improvise alors une conférence de presse. "Marine Le Pen a tenu à me faire ce cadeau le jour de mon anniversaire", a déclaré le président d'honneur du parti. Il demande la démission de Marine Le Pen en tant que présidente du Front national.
Pas de commentaires des cadres du parti sur cet épisode, le programme était consacré au bilan des élections. Un message répété en boucle : tout va bien au FN. La grande explication de texte est prévue en février prochain à l'occasion du congrès du Front national.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président d\'honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, donne une conférence de presse à Marignane (Bouches-du-Rhône), le 31 mai 2017.
Le président d'honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, donne une conférence de presse à Marignane (Bouches-du-Rhône), le 31 mai 2017. (FRANCK PENNANT / AFP)