Nord : le FN s'empare d'un fief de la gauche

Le Front national comptera huit députés sur les bancs de l'Assemblée nationale. Parmi ces nouveaux élus se trouve Sébastien Chenu. Il est un transfuge de l'UMP, qu'en disent aujourd'hui ses électeurs ?

France 2

Dans l'ancien bassin minier, certaines cités rouges ont basculé. Depuis 60 ans, Denain (Nord) envoyait un député de gauche à l'Assemblée. Dimanche, le Front national l'a emporté avec plus de 55% des voix, une première qui alimente toutes les conversations. "J'ai beaucoup de mal à trouver du boulot. J'ai 23 ans, j'ai mes diplômes et je n’ai rien trouvé. En votant pour le Front national, j'ai essayé quelque chose de nouveau, on verra bien ce que ça donne", explique une jeune fille.

Faire entendre sa voix

À 44 ans, Sébastien Chenu devient le premier député FN dans le département du Nord, dans une ville où 30% des habitants sont au chômage et près de la moitié sous le seuil de pauvreté. "Je crois que le fait que nous soyons dans l'opposition nous permettra d'être plus entendus qu'un député noyé parmi d'autres parce que notre voix va peser beaucoup plus fort", explique le député fraîchement élu. Faire entendre sa voix, comme lui, dans le bassin minier. Cinq députés FN vont faire leur entrée au Palais Bourbon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme brandit un drapeau Front national lors d\'un meeting de Marine Le Pen, le 30 mars 2017 à Trinité-Porhoët (Morbihan). 
Un homme brandit un drapeau Front national lors d'un meeting de Marine Le Pen, le 30 mars 2017 à Trinité-Porhoët (Morbihan).  (MARTIN BERTRAND / AFP)