Cet article date de plus de cinq ans.

FN : Marion Maréchal-Le Pen hésite sur sa candidature aux régionales en Paca

La petite-fille de Jean-Marie Le Pen demande un délai de réflexion.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Marion Maréchal-Le Pen, députée FN du Vaucluse, à l'Assemblée nationale, le 14 avril 2015.  (ERIC FEFERBERG / AFP)

Le psychodrame au Front national se poursuit. La députée FN du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen a indiqué, mardi 5 mai, avoir demandé "un délai de réflexion" pour sa candidature aux régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

>> Suivez les dernières réactions au Front national dans notre direct

Marion Maréchal-Le Pen ne veut pas "être prise en otage"

La petite-fille de l'ancien président du FN, suspendu de ce parti, a démenti auprès du Figaro les propos de son grand-père. Jean-Marie Le Pen avait déclaré qu'elle s'était retirée de la tête de liste régionale. "En réalité, j'ai demandé un délai de réflexion au bureau politique. (…) Mon choix n'est absolument pas un soutien apporté au président d'honneur", qui l'a "profondément choquée, en particulier par les propos qu'il a tenus lundi", explique-t-elle.

Marion Maréchal-Le Pen dit vouloir "ce qu'il y a de mieux pour cette région" et "ne souhaite pas être prise en otage par Jean-Marie Le Pen, en particulier".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.