Finistère : les commémorations du 18 juin décalées d'une heure sur l'île de Sein pour empêcher Marine Le Pen d'y participer

Les préfectures terrestres et maritimes, en lien avec la mairie de Sein, dans le Finistère, ont décidé d’avancer d'une heure la cérémonie officielle pour que la présidente du Rassemblement national ne participe pas à la cérémonie.

Marine Le Pen, le 12 juin 2020, à Paris.
Marine Le Pen, le 12 juin 2020, à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)

Marine Le Pen doit se rendre jeudi 18 juin sur l'île de Sein, dans le Finistère, pour les commémorations de l'appel du Général de Gaulle, mais les préfectures terrestres et maritimes, en lien avec la mairie de Sein, ont décidé d’avancer d'une heure la cérémonie officielle pour que la présidente du Rassemblement national (RN) ne participe pas à la cérémonie.

Certains habitants veulent l'empêcher d'accoster

La commémoration officielle de l'appel du Général de Gaulle a donc lieu à 9 heures, avec des représentants de la préfecture du Finistère, de la préfecture maritime et quelques parlementaires. Marine Le Pen, elle, doit arriver à 10 heures jeudi matin, quand la cérémonie sera donc terminée.  Le maire de l'île de Sein, Didier Fouquet, interviewé mardi 16 juin sur France Bleu Breizh Izel, affirme que "les gens de l'Ile ne se reconnaissent pas en elle, c'est certain". Certains habitants veulent d’ailleurs l’empêcher d’accoster ou organiser une journée  "île morte".

Sa présence fait que l'on nous vole notre fête sur l’île de Sein, elle récupère des symboles et des valeurs.Didier Fouquetà France Bleu Breizh Izel

Le président du groupe Rassemblement national en Bretagne, Gilles Pennelle, dénonce une volte-face anti-républicaine du maire. Le maire de l'île de Sein lui reproche, de son côté, de ne pas avoir officialisé leur venue lors de la réservations des tickets de bateau pour venir sur l'île. "Ils n'ont pas donné leur nom, ils ont fait croire qu'ils venaient pour une cousinade à l'Ile-de-Sein", dénonce Didier Fouquet.