Blog vidéo de Jean-Marie Le Pen : la querelle en trois actes

Le Front national n'hébergera plus le "Journal de bord" de Jean-Marie Le Pen. Le président d'honneur du parti a adressé publiquement une lettre à sa fille, vendredi, pour lui demander de changer de décision.

Jean-Marie Le Pen et sa fille, Marine Le Pen, le 17 mars 2007, à La Trinité-sur-Mer (Morbihan). 
Jean-Marie Le Pen et sa fille, Marine Le Pen, le 17 mars 2007, à La Trinité-sur-Mer (Morbihan).  (MARTIN BUREAU / AFP)

le "Journal de bord de JMLP"  va-t-il migrer ? Après ses propos controversés sur la "fournée" d'artistes hostiles au Front national, qualifiés de "faute politique" par sa fille, Jean-Marie Le Pen est mis à l'écart par les instances du parti dont il est le président d'honneur. Le FN a annoncé qu'il n'hébergerait plus ses prochaines vidéos éditos hebdomadaires qu'il publiait sur le site du parti. Une décision qui a suscité la colère de l'intéressé. Francetvinfo revient sur cette querelle en trois actes. 

1Le FN décide de ne plus héberger son blog

Le parti frontiste décide, mardi 10 juin, de ne plus diffuser le blog vidéo hebdomadaire de Jean-Marie Le Pen, selon l'avocat du FN, Wallerand de Saint-Just. Ce dernier invoque des "raisons juridiques". Il explique que, par le passé, la présidente du parti, Marine Le Pen, a été "visée par des plaintes en tant que directrice de publication du site" à la suite de propos de son père, ajoutant vouloir désormais éviter ce type de mésaventures. Mercredi, la vidéo incriminée était absente du site, mais les 365 enregistrées précédemment restaient toujours accessibles.

2Jean-Marie Le Pen se dit "poignardé dans le dos"

La réponse de Jean-Marie Le Pen ne tarde pas à fuser. Le fondateur du plus grand parti d'extrême droite de France déclare aux Inrocks, au cours d'un entretien téléphonique : "Ma fille m'a poignardé dans le dos. Si je les emmerde, ils n'ont qu'à me tuer. Je ne me suiciderai pas." 

Le président d'honneur du FN se confie également au Point.fr. "Sur le plan affectif, je suis très blessé", dit-il. Tout en refusant catégoriquement de démissionner ("Je suis la seule personne du FN à être nommée à vie"), il indique ne plus avoir de contact avec Marine Le Pen. "Je n'ai plus aucune communication avec elle."

3Le Pen écrit à sa fille : "Vous estimez-vous  fondée à sanctionner le fondateur du FN ?"

Jean-Marie Le Pen avait prévenu. Il devait écrire une lettre ouverte à sa fille pour dénoncer "l'injustice dont [il est] la victime" et demander au FN d'héberger ses prochaines vidéos. C'est chose faiteLe président d'honneur du Front national a publié une lettre ouverte à Marine Le Pen, sur son blog, vendredi 13 juin.

Le député européen ne ménage pas sa fille. "Vous estimez-vous donc fondée à sanctionner le fondateur et président d’honneur du Front national, en outre, député européen depuis 30 ans et brillamment réélu avec quatre colistiers ?" peut-on lire dans le courrier. En réponse à la présidente du Front national qui évoquait une "faute politique", Jean-Marie Le Pen attaque : "Vous-même, n’avez-vous pas été mise en cause par votre déclaration sur 'l’occupation' de rues par des fidèles musulmans  ou encore par votre présence à Vienne, à un bal, réputé 'nazi' par nos ennemis ?" Le fondateur du parti conclut en réclamant "justice", c'est-à-dire la réintégration de son "Journal de bord" sur le site du Front national. Il considérera alors que "l'incident est clos".