Congrès du Rassemblement national : entre 650 et 3 000 personnes manifestent contre l'extrême droite à Perpignan

Les manifestants ont défilé derrière une banderole proposant de lutter "ensemble contre l'extrême droite", à l'appel d'associations, syndicats et partis de gauche.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes manifestent contre la tenue du congrès du Rassemblement national à Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 3 juillet 2021. (RAYMOND ROIG / AFP)

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté samedi 3 juillet contre l'extrême droite à Perpignan (Pyrénées-Orientales), où venait de s'ouvrir le congrès du Rassemblement national. Brandissant des drapeaux catalans, de la CGT ou du NPA, entre 650 et 3 000 manifestants, venus de plusieurs départements de la région, ont défilé derrière une banderole proposant de lutter "ensemble contre l'extrême droite", à l'appel d'associations, syndicats ou partis de gauche.

La manifestation, encadrée par un service d'ordre de la CGT et de nombreux policiers, s'est déroulée dans des rues à l'ouest de la ville, hors du cheminement habituel, à l'opposé du quartier où se tient, samedi et dimanche, le congrès du RN.

"Je refuse que la France entière nous regarde comme si Perpignan était le centre du Front National. Perpignan ce n'est pas le Rassemblement national, c'est une ville ouverte, accueillante", a expliqué une manifestante de 50 ans, Claire Serrurier, fonctionnaire perpignanaise de l'Education nationale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rassemblement national - RN

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.