VIDEO. Marine Le Pen réagit à la demande de levée de son immunité : "C'est normal, c'est la procédure classique, je ne suis pas étonnée"

Marine Le Pen a jugé "normale" la demande de levée de son immunité de députée européenne par les juges du pôle financier de Paris, chargés de l'enquête sur les assistants parlementaires du Front national.

Les juges du pôle financier de Paris, chargés de l'enquête sur les assistants parlementaires du Front national, ont rédigé, les 29 mars et 30 mars et envoyé deux demandes de levée de l'immunité, pour les eurodéputées Marine Le Pen et Marie-Christine Boutonnet, a révélé vendredi 14 avril France Inter

"C'est normal, c'est la procédure classique, je ne suis pas étonnée", a commenté ce vendredi sur franceinfo Marine Le Pen, la candidate du Front national à la présidentielle. 

Marine Le Pen a balayé la question de savoir si elle demanderait aux députés européens de refuser la levée de son immunité parlementaire. "C'est un débat que nous aurons devant la commission juridique du Parlement européen. C'est un débat juridique."

Refus de répondre aux convocation des juges : Marine Le Pen ne regrette "absolument pas"

La demande des juges du pôle financier de Paris fait suite aux refus de Marine Le Pen et Christine Boutonnet de se rendre à leurs convocations en vue d'une mise en examen pour abus de confiance. Regrette-t-elle d'avoir refusé ces convocations ? "Absolument pas, a-t-elle répondu. On ne va pas revenir là-dessus, on a fait deux mois dessus... on est à huit jours de l'élection."

Marine Le Pen, candidate du FN à l’élection présidentielle.
Marine Le Pen, candidate du FN à l’élection présidentielle. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)