Rassemblement national : vers un pourvoi en cassation ?

La justice française ne saisira qu'un million d'euros au lieu de deux au Rassemblement national, dans l'enquête sur les emplois présumés fictifs au parlement européen. Le parti pourrait se pourvoir en cassation.

FRANCE 3

Dans l'enquête sur les emplois présumés fictifs du Rassemblement national (RN) au parlement européen, la justice française a décidé de ne saisir qu'un million d'euros au lieu de deux. Marine Le Pen va-t-elle poursuivre le combat judiciaire ? "Le Rassemblement national se dit confronté à un choix cornélien. Soit il se pourvoit en cassation et il prend le risque de conserver un trou de deux millions d'euros dans sa comptabilité [...] Soit il renonce à se pourvoir et il ne lui reste plus qu'un million d'euros à trouver ", explique notre journaliste Béatrice Gelot, en direct du siège du RN, situé à Nanterre (Hauts-de-Seine).

Appel aux dons

"L'appel de fonds lancé par Marine Le Pen aux militants a déjà permis de récolter 700 000 euros, donc il ne reste plus que 300 000 euros à trouver pour le RN. Donc entre résoudre des problèmes financiers et continuer un combat de principe, le choix pourrait être vite fait. Le parti à cinq jours pour trancher ", note Béatrice Gelot.

Le JT
Les autres sujets du JT
La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen le 23 septembre 2018 à Mantes-la-Ville, dans les Yvelines.
La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen le 23 septembre 2018 à Mantes-la-Ville, dans les Yvelines. (LUCAS BARIOULET / AFP)