Faure à Hollande : "On ne peut pas donner des leçons quand on a une responsabilité dans l’échec de la gauche"

Publié Mis à jour
faure 4V
France 2
Article rédigé par
C. Roux - France 2
France Télévisions

Olivier Faure, premier secrétaire du PS, est l'invité des "4 Vérités" de France 2 lundi 10 mai.  

Quarante ans après l’arrivée au pouvoir de François Mitterrand le 10 mai 1981, "la gauche est toujours là et veut toujours changer la vie. Il y a encore cette volonté de ne pas laisser le monde tel qu’il va parce que le monde tel qu’il va est un monde sordide pour de trop nombreuses personnes", explique Olivier Faure dans les "4 Vérités" lundi 10 mai.

"Il y a une gauche très fragmentée. Un bal des ego qui ne s’arrête jamais et les électeurs se demandent s’il y a encore un intérêt de voter pour elle. Il faut se ressaisir, être à la hauteur des espérances. Comment ? En étant fidèle à ce que nous sommes, la gauche qui ne change pas la vie n’est pas la gauche, il faut une gauche prête à gouverner, à proposer", poursuit le premier secrétaire du Parti socialiste.

"Je ne peux pas dire que la gauche se porte bien"

"Je ne peux pas dire que la gauche se porte bien, je le sais. Mais notre responsabilité collective est de tout faire pour être présent au second tour et de battre Marine Le Pen", assure-t-il, avouant avoir "perdu en partie l’électorat populaire", mais vouloir "le retrouver".

François Hollande a attaqué Olivier Faure dimanche dans Le Parisien. "On ne peut pas donner des leçons quand on a une responsabilité dans l’échec de la gauche", répond le patron du PS. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.