VIDEO. Vives réactions politiques suite aux annonces de Hollande

François Hollande a donné la 5e grande conférence de presse de son quinquennat, ce jeudi 5 février, à l'Élysée. Quelles ont été les réactions à cette intervention ?

France 2

L'UMP a réagi à l'intervention présidentielle sur la cohésion et l'école. Sa vice-présidente, Nathalie Kosciusko-Morizet, critique les annonces du président de la République : "On a retrouvé le François Hollande de toujours, le François Hollande qui désespère la France, qui la conduit dans le mur, qui n'est pas à la hauteur de ce que les Français sont prêts à faire comme efforts et de ce que la France a besoin qu'on fasse comme efforts", a-t-elle déclaré.
 
Du côté du PCF, Pierre Laurent, secrétaire national, pointe le manque de moyens face à la volonté de François Hollande de poursuivre la démarche de cohésion nationale suite aux attentats. "Le président de la République a appelé à poursuivre l'esprit du 11 janvier de l'unité de la République, mais les moyens font défaut pour cela." Il évoque également le manque de renouvellement dans les mesures annoncées : "Sur l'école et sur l'égalité territoriale, il n'annonce rien de neuf."

"Ce n'est pas l'esprit du 11 janvier
qui va donner du travail aux Français"

Quant au vice-président du FN, Florian Philippot, il dénonce la sur-utilisation de l'esprit du 11 janvier. Selon lui, "François Hollande se drape dans l'esprit du 11 janvier qu'il récupère jusqu'à la nausée, comme si ça allait régler les problèmes. Ce n'est pas l'esprit du 11 janvier qui va donner du travail aux Français, ni combattre l'islamisme radical, ni résoudre les problèmes d'immigration, de communautarisme, de baisse du pouvoir d'achat."

Le JT
Les autres sujets du JT
La vice-présidente de l\'UMP, Nathalie Kosciusko-Morizet, le 17 janvier 2015. 
La vice-présidente de l'UMP, Nathalie Kosciusko-Morizet, le 17 janvier 2015.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)