Hollande en Grèce : profil bas sur la crise migratoire

En direct d'Athènes, Hugues Huet fait le point sur la visite de François Hollande ce jeudi 22 octobre en Grèce.

France 3

François Hollande s'est envolé ce jeudi 22 octobre pour la Grèce. Un déplacement à connotation très politique et économique. "Le président François Hollande est populaire ici en Grèce, notamment pour son rôle de facilitateur entre Alexis Tsipras et Angela Merkel alors que se poursuivaient de très difficiles négociations sur le plan de sauvetage", rapporte Hugues Huet en direct d'Athènes pour France 3. Le président vient en Grèce pour renforcer des liens de confiance et d'amitié entre les deux dirigeants.

Privatisation

Sur le volet économique, le plan de réforme vient d'être approuvé par le Parlement grec. Il prévoit notamment un train de privatisation très important : la compagnie des eaux, d'électricité, le rail ou encore des autoroutes. "Les Allemands ont déjà acheté des aéroports régionaux et les Chinois ont le port du Pirée. C'est donc pour cette raison, pour ne pas rater le train de ces privatisations, que François Hollande est venu en Grèce avec une délégation de chefs d'entreprise", poursuit le journaliste. En revanche profil bas sur la crise des migrants, pas de déplacements sur l'île de Lesbos, la plus touchée, pas de rencontre non plus prévue avec des migrants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Francois Hollande à l\'Elysée le 26 juin 2015.
Francois Hollande à l'Elysée le 26 juin 2015. (LOIC VENANCE / AFP)