Discours de François Hollande : le défenseur de l'Etat de droit

Ce n'était pas un discours de campagne mais presque. François Hollande s'est exprimé ce jeudi 8 septembre, Salle Wagram à Paris. Il a évoqué le modèle français et lancé des piques à la droite.

France 3

Un discours pour ancrer l'image d'un chef d'Etat, protecteur des Français face au terrorisme. Un discours de chef de guerre, certain de la victoire finale. "La démocratie sera toujours plus forte que la barbarie qui lui a déclaré la guerre", a clamé le président Hollande. Faut-il y voir un signe ? François Hollande retrouve la gestuelle de 2012, quand il était en campagne et déjà, il imagine les engagements d'un deuxième quinquennat.

"C'est le combat d'une vie"

"Je ne laisserai pas l'influence de la France s'altérer lors des prochains mois ou des prochaines années", a expliqué le chef de l'Etat, François Hollande. Devant ses ministres, il accuse la droite de surenchère sécuritaire et il brocarde une expression utilisée par Nicolas Sarkozy. Applaudissements garantis aussi quand il défend le modèle français. Un discours de campagne, même si François Hollande n'est pas encore candidat.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande lors de son discours au forum \"La démocratie face au terrorisme\" ce jeudi 
François Hollande lors de son discours au forum "La démocratie face au terrorisme" ce jeudi  (POOL / MAXPPP)