François Hollande va recevoir les associations anti-mariage gay

L'Elysée qui confirme ce rendez-vous sans donner de date affirme que le chef de l'Etat "réaffirmera sa détermination à faire adopter le texte, le principe ne changera pas". Selon France Inter, cette rencontre aura lieu ce vendredi.

(Benoit Tessier Reuters)

François Hollande pourrait notamment recevoir une délégation du collectif "La manif pour tous " qui a été à l'origine de la manifestation du 13 janvier qui a réuni plusieurs centaines de milliers de personnes.

Frigide Barjot, chef de file du mouvement des anti, a précisé qu'elle attendait "que les modalités soient fixées et annoncées de façon officielle" . Et elle a laissé entendre qu'un nouvel appel à manifester pourrait être lancé à l'issue de cet entretien :

"Si le projet n'est pas suspendu, il y aura une nouvelle manif"

Le collectif a également annoncé que la mobilisation prendrait une nouvelle tournure dès février prochain, avec des rassemblements devant les préfectures et les mairies. Des meetings seront également organisés chaque semaine dans différentes régions. Enfin, Frigide Barjot a demandé aux manifestants du dimanche 13 janvier à Paris d'envoyer un chèque "entre 10 centimes et 1 euro" à la mairie. Bertrand Delanoé avait fait part la semaine dernière d'adresser au collectif une facture de 100.000 euros correspondant aux dégâts occasionnés au Champ-de-Mars. Si la somme ne suffisait pas, elle a indiqué qu'une société d'espaces verts de Moselle avait proposé son aide pour remettre en état les pelouses.

Ce lundi matin, Valérie Pécresse avait accusé le chef de l'Etat de considérer les opposants au mariage gay comme des "citoyens de seconde zone " puisqu'il refusait jusque là de les recevoir.

Une grande manifestation des partisans du texte est prévue dimanche 27 janvier. 

Le projet de loi sur le mariage pour tous sera examiné à
l'Assemblée nationale à partir du 29 janvier.