François Hollande rattrapé par le conflit à Air France

Le président, en visite sur les chantiers navals de Saint-Nazaire, a été pris à partie par un salarié.

FRANCE 3
Impossible pour François Hollande, en visite sur les chantiers navals de Saint-Nazaire, d'échapper à l'actualité d'Air France. Sur place ce mardi 13 octobre, un syndicaliste a interpellé le président de la République tout en refusant de lui serrer la main.
 
C'est cet après-midi, après 30 heures de garde à vue, que les cinq salariés d'Air France ont été libérés. Ils seront jugés le 2 décembre prochain pour violences en réunion. Ils risquent jusqu'à trois ans de prison.

Emmanuel Macron pris à partie

Leurs arrestations continuent à faire polémiques. Des politiques montent au créneau. En première ligne : Jean-Luc Mélenchon. Même tonalité à la bourse du travail de Lyon. Alors qu'Emmanuel Macron est à la tribune pour parler d'économie, il sera pris à partie par des militants de la CGT armés de yaourts. Emmanuel Macron dira calmement qu'il respecte toutes les formes d'expression et croit aux vertus du débat.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Francois Hollande lors d\'une visite dans un centre de la Ligue contre le cancer, à Paris, le 24 mars 2015.
Francois Hollande lors d'une visite dans un centre de la Ligue contre le cancer, à Paris, le 24 mars 2015. ( GLEB GARANICH / REUTERS)