Le Décodage : l’attentat va-t-il redistribuer les cartes de l’élection présidentielle ?

L’attaque terroriste qui a visé Paris trois jours avant le premier tour de l’élection présidentielle va-t-elle changer la donne et modifier les votes des électeurs ? La journaliste Danielle Sportiello décrypte cette fin de campagne.

France 3

Pour la journaliste Danielle Sportiello, l’attentat des Champs-Elysées aura une influence sur le scrutin du dimanche 23 avril. "Il y aura forcément un impact. Il y en a déjà un d’ailleurs. Depuis l’attentat déjoué à Marseille, l’insécurité s’est invitée dans la campagne, et trois candidats ont mis leur campagne en berne, Emmanuel Macron, François Fillon et Marine Le Pen", détaille-t-elle.

Une mobilisation des abstentionnistes ?

Si cet attentat pourrait profiter à Marine Le Pen, il pourrait également mobiliser les électeurs qui avaient prévu de ne pas se déplacer aux urnes, explique la journaliste. "Cet évènement pourrait profiter à Marine Le Pen, puisque sa carte maîtresse est la lutte contre l’insécurité et contre le terrorisme. Mais a-t-elle encore besoin de convaincre ses partisans sur ce thème ? Il pourrait y avoir un sursaut démocratique. Aller voter, ça peut vouloir dire ‘le terrorisme ne vaincra pas’. En 2015, après l’attentat du Bataclan, il y a eu un sursaut de mobilisation aux élections régionales".

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen, dans son QG de campagne, le 21 avril 2017.
Marine Le Pen, dans son QG de campagne, le 21 avril 2017. (FRANCEINFO)