Cet article date de plus de quatre ans.

Élection présidentielle : le point sur la campagne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Election présidentielle : le point sur la campagne
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Où en sont les candidats dans leur campagne ? Les explications de Jean-Baptiste Marteau

Jusque-là François Fillon ne manquait pas de dénoncer le programme d'Emmanuel Macron. Mardi 11 avril, le candidat Les Républicains a clairement visé, à de très nombreuses reprises, Jean-Luc Mélenchon. "Ce n'est pas avec le programme communiste de Jean-Luc Mélenchon que l'économie française va redémarrer", a déclaré François Fillon. Pour Emmanuel Macron, c'est un soutien étonnant. "C'est un soutien qui ne vient ni du Parti socialiste ni des Républicains, mais d'Allemagne et plus précisément de la droite allemande. C'est le très puissant ministre des Finances d'outre-Rhin qui affirme dans le magazine Der Spiegel que s'il pouvait voter en France, il voterait pour l'ancien ministre français de l'Économie", indique Jean-Baptiste Marteau.

"Ce qui a échoué en 1981 pourrait marcher avec moi"

Benoît Hamon a quant à lui présenté son programme pour l'emploi. "Le candidat socialiste promet un million d'emplois s'il était élu. Il affirme que ce qui a échoué en 1981 pourrait marcher avec lui. En grande difficulté dans les sondages, le candidat PS s'est adressé directement aux électeurs de Marine Le Pen", précise le journaliste. Durant un meeting le candidat socialiste déclare que si les électeurs du Front national aiment leurs enfants ils ne peuvent pas voter en faveur de Marine Le Pen.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers François Fillon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.