Cet article date de plus de quatre ans.

Présidentielle 2017 : la course aux parrainages

Publié
Article rédigé par
France Télévisions

Malgré les doutes dans son propre camp, François Fillon n'a eu aucun mal à recueillir ses parrainages. Chaque candidat doit collecter 500 signatures d'élus d'ici le 17 mars.

Les parrainages d'élus sont faciles à obtenir pour certains candidats à la présidentielle, moins pour d'autres. Pour eux, le compte à rebours est lancé pour obtenir le soutien d'au moins 500 élus, le sésame de la candidature. Jacques Cheminade avait choisi le salon de l'Agriculture pour récolter des soutiens. Il est déjà en campagne sans être sûr de pouvoir se représenter.

Beaucoup de maires refusent de parrainer quiconque

Cette année, la course aux parrainages est plus difficile, car ils sont publics. "Je considère invraisemblable que l'on fasse en sorte que les maires voient leurs parrainages publiés deux fois par semaine pendant la procédure", proteste Jacques Cheminade, le candidat de "Solidarité et Progrès" à l'élection présidentielle. Philippe Poutou,le candidat du Nouveau Parti anticapitaliste, s'agace aussi de devoir se battre encore pour se présenter. Il avait eu ses parrainages de justesse la dernière fois. Beaucoup de maires refusent de parrainer quiconque.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.