Le député des Républicains Georges Fenech lance une pétition de parlementaires pour remplacer François Fillon

Mercredi, sur franceinfo, ce sarkozyste avait estimé que "le resultat de la primaire [était] caduc" après l'affaire Penelope Fillon.

Le député Les Républicains Georges Fenech à l\'Assemblée nationale, le 20 juillet 2016.
Le député Les Républicains Georges Fenech à l'Assemblée nationale, le 20 juillet 2016. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Premier parlementaire Les Républicains à plaider publiquement pour le remplacement de François Fillon, mercredi 1er février, Georges Fenech ne s'est pas arrêté là. Le soir même, il a envoyé à tous les députés et sénateurs de son parti une pétition qui appelle au remplacement du candidat, révèle l'hebdomadaire Marianne.

Marianne a mis en ligne le texte que les parlementaires sont appelés à cosigner. Il plaide pour que "notre famille politique reprenne son destin en mains" et réclame "la convocation d'un Conseil national extraordinaire des Républicains".

"Les derniers événements judiciaires remettent en cause la légitimité du candidat", poursuit le texte, qui prend soin de noter l'attachement des signataires à la présomption d'innocence, et "leur solidarité avec François Fillon".

La liste des signataires révélée jeudi midi

"Je crois que la situation est très, très compromise", expliquait Georges Fenech sur franceinfo, mercredi, disant "exprimer tout haut ce que beaucoup, beaucoup de parlementaires pensent tout bas". Il juge le résultat de la primaire "caduc face à cet événement imprévisible (...) qui se situe non seulement sur le registre judiciaire, mais sur le registre éthique et moral".

Interrogé par Marianne, Georges Fenech affirme vouloir rendre publique une première liste de cosignataires, jeudi à midi. 

Ses déclarations ne sont pas passées inaperçues au sein du parti : selon RTL, elles pourraient lui faire perdre l'investiture aux prochaines élections législatives.