Cet article date de plus de trois ans.

"Cabinet noir" : "Une machination qui a pour seul objet que d'abattre François Fillon", selon Eric Ciotti

Le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti a réagi vendredi à l'affaire du "cabinet noir", opposant François Fillon et François Hollande.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le député Les Républicains des Alpes-Maritimes Eric Ciotti lors d'un discours à un meeting, à Nice, le 11 janvier 2017.  (CITIZENSIDE/JEAN-LUC THIBAULT / CITIZENSIDE)

Jeudi soir sur France 2, François Fillon a accusé François Hollande d'être à la tête d'un "cabinet noir". Des accusations formellement démenties par le chef de l'Etat au micro de France Bleu et franceinfo. Interrogé vendredi 24 mars sur franceinfo, le député Les républicains (LR) des Alpes-Maritimes Eric Ciotti estime qu'"on est au cœur d'une machination qui a pour seul objet d'abattre François Fillon et qui utilise les rouages du pouvoir".

"Les masques sont tombés"

"M. Hollande nie une évidence", a réagi Eric Ciotti. "Il nie l'instrumentalisation qu'il fait depuis plusieurs semaines d'une affaire montée de toutes pièces", a poursuivi le député LR, alors que François Fillon a été mis en examen notamment pour détournement de fonds publics.

"Les masques sont tombés quand, cette semaine, le Parti socialiste a demandé le retrait de M. Fillon. Les masques sont tombés quand les violations du secret de l'instruction se sont multipliées, lorsque des pièces que ne pouvaient posséder que des magistrats ou des policiers ont été diffusées à des journaux amis du pouvoir", a ajouté Eric Ciotti, dénonçant "un scandale d'Etat" et un "hold-up démocratique".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.