VIDEO. "Je ne sais pas vivre sans liberté de parole", répond François Bayrou à Edouard Philippe

Le ministre de la Justice persiste et signe au sujet de son appel à un journaliste de Radio France. Le Premier ministre a pourtant averti qu'un ministre ne peut "pas réagir comme un simple citoyen".

RTL

François Bayou ne compte pas se taire, malgré le recadrage de son Premier ministre. Le garde des Sceaux a affirmé, sur RTL, mercredi 14 juin, "qu'il faut de la liberté de parole". Il défend ainsi son coup de fil à un journaliste de Radio France pour se plaindre de "méthodes inquisitrices", au sujet d'une enquête sur les emplois présumés fictifs d'assistants parlementaires européens du MoDem.

"Je ne sais pas vivre avec un bœuf sur la langue"

Edouard Philippe a estimé, mardi, que ce coup de fil n'est "pas une bonne pratique". "Quand on est ministre, on ne plus réagir comme quand on est un simple citoyen", a rappelé le Premier ministre. "Je ne sais pas vivre sans liberté de parole, je ne sais pas vivre avec un bœuf sur la langue", lui répond François Bayrou.

"Quand on est un responsable politique, et même un homme, ou une femme, une personne humaine digne de ce nom, quand on pense qu'il y a des choses importantes à dire, il faut les dire", a poursuivi le ministre de la Justice.

François Bayrou le 31 mai 2017, à l\'Elysée.
François Bayrou le 31 mai 2017, à l'Elysée. (PATRICK KOVARIK / AFP)