Cet article date de plus de quatre ans.

EXCLUSIF - "Je ne suis vendu auprès de personne", se défend Thierry Lepaon sur France Info

Thierry Lepaon est revenu sur France Info sur les critiques nées après avoir été missionné par Manuel Valls pour créer la future Agence de la langue française.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
 (Thierry Lepaon se défend des remous à la CGT en évoquant son honnêteté © Radio France)

Thierry Lepaon est revenu sur France Info sur les critiques nées après avoir été missionné par Manuel Valls pour créer la future Agence de la langue française.

L'ancien leader de la CGT, poussé à la démission en 2015 après des révélations sur son train de vie, explique qu'il "n'est vendu auprès de personne". Thierry Lepaon qui raconte également à France Info avoir souffert d'illettrisme dans sa jeunesse. L'une des missions de cette Agence sera de lutter contre l'illettrisme.

Thierry Lepaon chargé par d'une mission contre l' : "Moi je suis vendu auprès de personne" https://t.co/NTV2lbeisa — France Info (@franceinfo)

"Je ne suis vendu auprès de personne" 

"Quand on travaille pour le gouvernement, on nous dit, sans doute qu'on est vendu au gouvernement. Moi je ne suis vendu auprès de personne " a dénoncé ce jeudi sur France Info Thierry Lepaon, l'ancien secrétaire général de la CGT, poussé à la démission en 2015 après le scandale sur son train de vie, missionné par le premier ministre Manuel Valls pour créer la future Agence de la langue française pour la cohésion sociale.

"C'est un nouveau tournant pour moi, une nouvelle forme d'engagement. J'avais deux passions dans ma vie, le syndicalisme et la lutte contre l'illettrisme", a justifié Thierry Lepaon. "Ca fait plus de 20 ans que je me préoccupe de ces questions", "j'ai la chance de pouvoir travailler avec des gens qui sont extrêmement engagés sur cette problématique, qui reste importante dans notre pays" a-t-il ajouté.

"J'ai eu des difficultés avec l'écriture" Thierry Lepaon

Thierry Lepaon a par ailleurs confié avoir souffert lui-même d'illettrisme. "J'ai toujours du mal à en parler [...]. Mais j'ai eu des difficultés avec l'écriture, je me suis libéré de ces questions-là vers l'âge de 12-13 ans", a expliqué l'ancien secrétaire général de la CGT, qui a publié un livre, "La vie continue". Thierry Lepaon a rappelé également qu'il a déjà travaillé sur ces questions "que ce soit au conseil économique et social, que ce soit au conseil d'orientation pour l'emploi, ou dans mes activité militantes, notamment dans le cadre de la reconversion des sites industriels. De m'occuper le mieux que je pouvais des salariés qui étaient victimes de situations d'illettrisme ".

Il a refusé de révéler son salaire, "ce n'est pas un sujet de discussion ", mais "c'est une mission qui est rémunérée, c'est un vrai travail ". Sa mission "c'est d'essayer de créer quelque chose qui permette de faire travailler plusieurs ministères ensemble, de créer une structure [...] qui permette de faire en sorte que la fracture linguistique se réduise dans notre pays" .

Concernant le scandale sur son train de vie, qui l'a poussé à la démission en 2015, "la commission qui a été mise en place m'a blanchi complètement, à la fois pour l'appartement et le bureau" a-t-il précisé, "dans cette histoire, je n'y suis absolument pour rien [...]. J'ai définitivement tourné cette page, je veux me consacrer à la mission qui est la mienne ".

A LIRE AUSSI ►►► 7 mois après son départ de la CGT Thierry Lepaon s'était confié à France Info "J'ai vécu un enfer"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.