Cet article date de plus de neuf ans.

Eva Joly : après le vote, le retour ?

L'approbation hier par le conseil fédéral d'Europe Ecologie-Les Verts de l'accord péniblement trouvé avec le Parti socialiste va permettre le retour en campagne d'Eva Joly. C'est en tout ce que promettent ses proches après un retrait sur le mode de celui du général de Gaulle en 1968...
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"L'opération Baden-Baden" : c'est ainsi que l'état-major d'Eva Joly s'amuse à qualifier selon le JDD les quelques jours d'absence de la candidate écologiste de la scène publique. Baden-Baden, c'est la ville où le général de Gaulle était allé se ressourcer à la fin de l'agité mois de mai 1968.

Selon le député EELV, Yves Cochet, ce retrait provisoire était volontaire: "Elle n'a pas voulu participer directement en tant qu'actrice d'une négociation." D'autant plus sans doute que la-dite négociation ne s'est pas déroulée comme elle le souhaitait. "Elle a été choquée par l'attitude du PS" explique ainsi Alain Lipiez qui a lui même été candidat des Verts à la présidentielle : "Voir Areva surgir comme l'amant du placard pour dire aux deux fiancés votre contrat de mariage nous nous plait pas, pour elle c'est culturellement effarant..." Mais pour son porte-parole, le député européen Yannick Jadot, pas question pour elle de renoncer : "Sa candidature passera l'hiver et fera un excellent printemps."


Eva Joly, le retour: décryptage d'Olivier Bost
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.