Cet article date de plus de huit ans.

Européennes : du retard dans l'envoi des professions de foi

INFORMATION FRANCE INFO | Le ministère de l'Intérieur fait état de "difficultés" rencontrées avec un prestataire chargé d'acheminer les plis. Cela concerne notamment l'Ile-de-France.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (© MaxPPP)

Des professions de foi des candidats aux élections européennes sont arrivées dans certains arrondissements de Paris, mais pas dans d'autres. Les documents de propagande se font parfois aussi attendre dans les Hauts-de-Seine, en dehors de l'Ile-de-France également du côté d'Orléans ou encore de La Rochelle. La faute explique-t-on au ministère de l'Intérieur à un prestataire de service : la société Koba. Pierre-Henri Brandet, porte-parole de la place Beauvau, indique ce jeudi midi que "tout est rentré dans l'ordre et notre prestataire nous a assuré que toutes les professions de foi seront dans les boites aux lettres des électeurs au plus tard samedi."

La sincérité du scrutin pas remise en cause 

Et si ça ne devait pas être le cas assure la place Beauvau, cela ne remettrait pas en cause la sincérité du scrutin. Le ministère de l'Intérieur explique que les délais ont été très contraints ; 3 semaines pour valider ces professions de foi, les imprimer, les mettre sous plis et les acheminer. S'y sont ajoutés les ponts et une inflation du nombre de listes dans certaines région : 31 par exemple en Ile-de-France. Il y a quelques mois le gouvernement envisageait de supprimer les envois courrier pour les élections européennes afin de réaliser des économies. Il pourrait finalement y avoir ni économies, ni envoi complet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.