Présidentielle 2022 : presque candidat, Eric Zemmour a perdu un soutien financier de poids

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
Eric Zemmour perd son principal soutien financier, Charles Gave, un entrepreneur français.
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

L'entrepreneur français Charles Gave avait prêté 300 000 euros au polémiste fin septembre, une somme qui ne peut pas être utilisée pour le moment.

Le millionnaire Charles Gave a retiré son soutien apporté au candidat putatif Eric Zemmour, selon les informations de France Télévisions. L'homme de 78 ans s'était rapproché du polémiste d'extrême droite au début de l'année, avant de lui accorder en septembre un prêt de 300 000 euros. Un soutien de poids pour celui qui est en pré-campagne en vue de l'élection présidentielle.

Mais les relations entre les deux hommes se sont détériorées, notamment à cause du montage financier du prêt accordé par l'entrepreneur français. Selon un article du Point, ce prêt de 300 000 euros ne peut pas pour l'heure être utilisé par Éric Zemmour pour sa campagne. Car "les prêts doivent être accordés à un parti et pour le moment, Les Amis d'Eric Zemmour, l'embryon de parti du polémiste, n'a pas de locaux ni de salarié", explique la journaliste Christelle Méral sur franceinfo.

"En privé, Charles Gave confie que la brouille est liée au fait qu'il se serait senti 'laissé de côté'. Depuis son prêt, il y a deux mois, il n'aurait pas eu de contact avec le polémiste et son entourage, poursuit-elle. On sent aussi un peu d'amertume, il pense qu'il aurait pu peser sur la campagne. Par exemple, en mettant à profit du polémiste ses contacts, son réseau, aux Etats-Unis, en Chine ou au Royaume-Uni."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.