Cet article date de plus de deux ans.

Présidentielle 2022 : le Mouvement de la Ruralité met la droite au banc d'essai

Publié
Présidentielle 2022 : le Mouvement de la Ruralité met la droite au banc d'essai -
Présidentielle 2022 : le Mouvement de la Ruralité met la droite au banc d'essai Présidentielle 2022 : le Mouvement de la Ruralité met la droite au banc d'essai - ()
Article rédigé par France 3 - C.Gascard
France Télévisions
France 3

Éric Zemmour et Valérie Pécresse ont signé dans la matinée du mardi 15 février les 30 propositions du Mouvement de la Ruralité. Le journaliste Christophe Gascard, en duplex de l'ambassade d'Auvergne, fait le point sur la situation.

"Seuls six candidats ont répondu à l'invitation [du Mouvement de la Ruralité], parmi eux Éric Zemmour, ou encore Valérie Pécresse, et qui se sont succédés ce matin sans se croiser. Marine Le Pen a décliné l'invitation pour des questions d'agenda", rapporte le journaliste Christophe Gascard, en duplex depuis l'ambassade d'Auvergne, dans le 3ème arrondissement de Paris.

Les chasseurs, un électorat choyé par la droite et l'extrême-droite

"Le Mouvement de la Ruralité, anciennement appellé Chasse, pêche, nature et tradition (CPNT), souhaite peser dans le débat présidentiel avec une trentaine de propositions", indique le journaliste. "Lors de cet oral, Éric Zemmour comme Valérie Pécresse ont confirmé leur volonté de défendre les valeurs de la ruralité, car c'est effectivement l'électorat de droite ou de l'extrême-droite qui est sollicité, avec notamment le vote des chasseurs, un électorat particulièrement choyé car en 2017, près de 50 % de cet électorat avait porté [sa] voix au candidat LR ou à la candidate de l'extreme-droite", conclut Christophe Gascard. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.