Justice : le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti renvoyé devant la Cour de justice de la République

Publié Mis à jour
Justice : le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti renvoyé devant la Cour de justice de la République
France 2
Article rédigé par
T.Cuny, E.Pelletier, J.Neny, T.Curtet, C.Motte, C.Baud, A.Tribouart, A.Pacary, D.Bourget, L.Caboche, F. Daireaux, R. Gardeux, A.Da Silva, France 3 Rhône-Alpes - France 2
France Télévisions

Le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, a été renvoyé devant la Cour de justice de la République, lundi 3 octobre. Il est soupçonné d'avoir profité de sa fonction pour régler ses comptes avec des magistrats à qui il s'était opposé lorsqu'il était avocat.

Les juges de la Cour de justice de la République ont pris leur décision, lundi 3 octobre : Éric Dupond-Moretti doit être jugé pour prise illégale d'intérêts. Le ministre de la Justice aurait usé de sa position pour régler des comptes avec d'anciens magistrats à qui il avait eu affaire lorsqu'il était avocat. Deux enquêtes ordonnées par le garde des Sceaux sont en cause. La première concerne des magistrats du parquet national financier qui avaient épluché ses factures téléphoniques dans une affaire de corruption.

Éric Dupond-Moretti s'est pourvu en cassation

La seconde enquête reprochée à Éric Dupond-Moretti concerne un juge d'instruction en poste à Monaco. Éric Dupond-Moretti, lorsqu'il était encore avocat, avait dénoncé les méthodes employées par ce juge à l'encontre d'un de ses clients. Pour les avocats d'Éric Dupond-Moretti, leur client n'a fait que suivre la feuille de route du ministère de la Justice. La semaine dernière, le garde des Sceaux avait exclu de devoir démissionner. Les députés sont quant à eux divisés sur la question. Éric Dupond-Moretti s'est immédiatement pourvu en cassation, ce qui suspend la décision de la Cour de justice de la République. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.