Cet article date de plus de huit ans.

En 2014 ou 2015 ? Cafouillage autour de la pause fiscale

Les impôts vont continuer à augmenter l'année prochaine. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a affirmé que la "pause fiscale" promise par le chef de l'Etat ne se produirait qu'en 2015. Mais la porte-parole du gouvernement annonce ce matin le début de la pause fiscale "dès l'année 2014". Cela devient difficile de s'y retrouver...
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"Le temps est venu de faire – plus tôt qu'il n'avait été prévu – une pause fiscale " avait dit François Hollande interrogé dans Le Monde le 30 août dernier. Le président de la République ne parlait pas au futur  mais au présent. Tout le monde avait donc compris que cette pause fiscale aurait lieu en 2014, même si c'était peu conciliable avec les décisions déjà annoncées par le gouvernement. 

Interrogé sur le site internet du quotidien gratuit Metronews, le Premier ministre a donc précisé le calendrier de cette "pause fiscale " :  elle "sera effective en 2015".

Le 20 août,  le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici s'était dit "très sensible à ce ras-le-bol fiscal que je ressens de la part de nos concitoyens, qu'ils soient des ménages, des consommateurs, ou qu'ils soient des entreprises, et ça nous l'écoutons. " Mais lui avait été plus précis que le chef de l'Etat une semaine plus tard. Il avait confirmé un objectif de stabilisation des prélèvements obligatoires en 2015.

Dernier épisode en date ce mercredi matin : à l'issue du Conseil des ministres, la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem a déclaré : "Nous commençons bel et bien dès l'année 2014 la pause fiscale, qui se confirmera en 2015 ". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.