Violences policières : Emmanuel Macron hausse le ton

Après la diffusion de nouvelles vidéos de violences policières, Emmanuel Macron a réclamé un changement de déontologie. Jusqu'alors, le discours était tout autre.

FRANCE 2

Le rappel à l'ordre est inédit de la part du chef de l'État. En déplacement à Pau (Pyrénées-Atlantiques), après avoir dénoncé la violence des manifestants, Emmanuel Macron évoque les violences commises par les policiers et gendarmes. "Il y a eu des images et il y a aujourd'hui des affaires dans lesquelles des actes qui ne sont pas acceptables ont été vus", explique le chef de l'État.

Des enquêtes sont ouvertes après les violences policières

C'est une réponse directe à des vidéos filmées pendant des manifestations, notamment celle montrant un policier en train de tirer au LBD à bout portant, jeudi 9 janvier, à Paris. Samedi 18 janvier, à Lyon (Rhône), une grenade lacrymogène a atteint des habitants au quatrième étage d'un immeuble. Pour ces situations, des enquêtes ont été ouvertes. Emmanuel Macron demande au ministre de l'Intérieur des propositions pour améliorer la déontologie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors d\'une conférence de presse à Abidjan (Côte d\'Ivoire), le 21 décembre 2019.
Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à Abidjan (Côte d'Ivoire), le 21 décembre 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)