L'Oeil du 20 heures. Macron : "Toutes les petites communes ont leur dotation maintenue". Vrai ou faux ?

Face à Jean-Pierre Pernaut, Emmanuel Macron l'a affirmé : “Toutes les petites communes, elles, ont leur dotation maintenue, il ne faut pas raconter des carabistouilles à nos concitoyens." Toutes, vraiment ? Nous avons relevé des cas de communes qui ont perdu cette année beaucoup d’argent.

Voir la vidéo

"Toutes les petites communes, elles, ont leur dotation maintenue, il ne faut pas raconter des carabistouilles à nos concitoyens." Emmanuel Macron serait-il pris en flagrant délit de carabistouille ? 

Des communes où la dotation de fonctionnement diminue en 2018. Il y en a environ 16 000. Comme la petite commune de Mévoisins d'environ 600 habitants. Elle a perdu près de 19 000 euros, soit 22% en moins. 

C’est un coup dur pour la commune de Saint-Ybars

Francis Boy

C’est aussi le cas à Saint-Ybars dans l’Ariège où l’Etat a versé 28 000 euros en moins cette année. Pour son maire, Francis Boy (PS), ce sont des investissements qui risquent d’être supprimés : "Il se peut que je coupe les subventions aux associations, ça peut être une suppression d’aide maternelle à l'école. C’est un coup dur pour la commune de Saint-Ybars."

Dans son communiqué de presse du 6 avril 2018, le ministère de l’Economie admet que certaines collectivités vont perdre de l'argent cette année : "Certaines collectivités ont pu constater des baisses individuelles (...) de leur dotation globale de fonctionnement."

Selon Bercy, l’enveloppe de 27 milliards attribuée aux collectivités est restée quasiment la même entre 2017 et 2018. C’est la répartition de cet argent qui expliquerait les baisses en fonction de l'évolution du nombre d’habitants ou encore selon la richesse de la commune.

C’est ce que nous confirme le secrétaire général  de l'association des maires de France, Philippe Laurent, secrétaire général de l’association des maires de France: "On prend un peu plus aux communes considérées comme riches, même si des communes riches de 1000 habitants, il n'y en a pas tellement, et puis on donne par un système de vase communiquant à des communes considérées comme plus pauvres".

Résumons. Selon Emmanuel Macron le montant de l’argent versé aux petites communes est globalement maintenu. Et en même temps, pour certaines d’entre elles, il diminue.

Le JT
Les autres sujets du JT