VIDEO. Les "démocraties doivent respecter l'Etat de droit", affirme Macron au sujet des journalistes arrêtés en Turquie

Le président français a tenu ces propos lors d'une conférence de presse commune avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, vendredi.

Un dialogue franc mais "fructueux". C'est ainsi que le président français Emmanuel Macron a qualifié sa rencontre avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, lors d'une conférence de presse commune, vendredi 5 janvier, à l'Elysée. Les deux hommes ont notamment évoqué l'incarcération de deux journalistes français en Turquie, Loup Bureau, libéré en septembre après 51 jours de détention, et Mathias Depardon, détenu pendant un mois avant d'être relâché en juin dernier.

"Nous avons des désaccords sur la vision qui est la nôtre des libertés individuelles. J'ai donc évoqué plusieurs cas au président Erdogan (...) sur lesquels nous continuerons à dialoguer. (...) Ce dialogue a été fructueux à deux reprises par le passé, lorsqu'un journaliste et un étudiant en journalisme ont été emprisonnés en Turquie", a déclaré Emmanuel Macron. 

Le chef de l'Etat français a également appelé la Turquie à respecter l'Etat de droit, en évoquant la lutte contre le terrorisme. "Nos démocraties doivent être fortes contre le terrorisme (...) Mais, dans le même temps, nos démocraties doivent complètement respecter l'Etat de droit car ce que cherchent les terroristes, c'est de nous affaiblir dans nos principes, de nous emmener sur leur terrain, cette haine de la raison, de l'intelligence et de la liberté", a lancé Emmanuel Macron. 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan et Emmanuel Macron lors d\'une conférence de presse commune, à l\'Elysée, le 5 janvier 2018. 
Le président turc Recep Tayyip Erdogan et Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse commune, à l'Elysée, le 5 janvier 2018.  (LUDOVIC MARIN / AFP)