Richard Ferrand candidat au perchoir : "une chute à venir" dans les sondages, selon le député LREM François-Michel Lambert

Le député des Bouches-du-Rhône, soutien de Barbara Pompili, dit vouloir créer un rapport de force au sein du parti En Marche ! pour initier un débat interne. 

Le député LREM des Bouches-du-Rhône, François-Michel Lambert, a estimé sur franceinfo mardi 11 septembre que la nomination de Richard Ferrand pour être candidat En Marche ! au perchoir ne va pas ralentir la chute de popularité d'Emmanuel Macron. "Je crains que l'épisode de la nomination de Richard Ferrand en lieu et place de Barbara Pompili soit encore une chute à venir. Je le crains fortement", a déclaré l'élu qui soutenait la candidature de l'ancienne députée écologiste.

Selon François-Michel Lambert, les Français souhaitent une façon de faire de la politique plus consensuelle. "Réincarnons-le sinon nous serons tous sur ces pentes savonneuses, a-t-il expliqué. Il y a urgence à changer la façon de faire de la politique et une urgence à mettre l'écologie au cœur de notre action."

François-Michel Lambert souhaite "un rapport de force" au sein du parti

"Je souhaite qu'on ne s'arrête pas juste à une candidature de Barbara Pompili, mais que nous créions ce rapport de force pour ce débat en interne. C'est le plus important", a-t-il expliqué, alors que la députée LREM de la Somme a obtenu un peu moins de 30% des votes des députés de son parti. 

"Ce n'est pas un groupe de frondeurs" qu'il faut créer précise François-Michel Lambert, mais "un groupe dans la majorité qui porterait les dimensions de l'écologie, des territoires et la dimension de l'humanisme..." "Nous devons être puissants à l'Assemblée nationale donc il nous faut, soit un pôle à La République en marche, soit un groupe à côté sur l'écologie et les territoires", a-t-il expliqué.

Le député LREM des Bouches-du-Rhône, François-Michel Lambert, était invité sur franceinfo mardi 11 septembre.
Le député LREM des Bouches-du-Rhône, François-Michel Lambert, était invité sur franceinfo mardi 11 septembre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)