Dimanche en politique, France 3

Référendum : le "non" des Calédoniens pour l'indépendance est en passe de l'emporter

Sans surprise, le "non" des Calédoniens à l'indépendance va l'emporter, dimanche 4 novembre. Ce référendum historique a été marqué par une participation massive.

France 3

Les résultats définitifs ne sont pas encore tombés, mais les Calédoniens, partisans du maintien dans la France, savent déjà qu'ils ont gagné, ce dimanche 4 novembre. Les non-indépendantistes ont la victoire modeste, et leur leader se tourne déjà vers l'après-référendum. "Il va falloir construire un nouveau statut, mais en respectant le combat des indépendantistes", raconte Sonia Backès, présidente des Républicains Calédoniens. Leur leader se tourne déjà vers l'après-référendum.

Plus de 80% de participation

Les Calédoniens se sont déplacés en masse pour aller voter avec plus de 80% de participation. Une petite satisfaction pour les leaders indépendantistes. Pour eux, ce référendum n'est qu'une étape. L'accord de Nouméa prévoit déjà la possibilité d'organiser deux autres référendums. Pour l'instant, l'atmosphère est restée plutôt calme même si plusieurs voitures ont été incendiées à Nouméa. Un important dispositif de sécurité a été déployé pour prévenir tout risque d'émeute.

Un bureau de vote à Nouméa à l\'occasion du référendum sur l\'indépendance de la Nouvelle-Calédonie, dimanche 4 novembre 2018.
Un bureau de vote à Nouméa à l'occasion du référendum sur l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie, dimanche 4 novembre 2018. (THEO ROUBY / AFP)