Quand les ténors du PS rallient Emmanuel Macron

Le ralliement de Bertrand Delanoë à Emmanuel Macron a été la surprise de ce mercredi 8 mars. Comme lui, les poids-lourds du Parti socialiste pourraient rapidement venir garnir les rangs très hétéroclites du candidat Emmanuel Macron.

FRANCEINFO

"Je pense que le candidat qui se rapproche le plus de mes convictions de socialiste, réformiste, européen, réaliste, c'est Emmanuel Macron." a déclaré Bertrand Delanoë ce mercredi 8 mars. Décidément, rien ne se passe comme prévu pour cette présidentielle. Benoit Hamon perd du terrain à gauche. "Je pense qu'il va y avoir beaucoup de personnes qui vont soutenir Emmanuel Macron" déclarait Gérard Collomb, maire PS de Lyon le 17 novembre 2016. Visionnaire...

Le vote utile

Patrick Kanner, le ministre des Sports (PS) est en pleine hésitation. Claude Bartolone, lui, a déclaré : "J'ai du mal à me reconnaitre dans la campagne de Benoit Hamon." Et il y a aussi les écologistes, qui veulent voter utile, comme Daniel Cohn-Bendit : "Si c'est Benoît Hamon, la droite n'ira pas voter. Si vous voulez vraiment nous éviter Manine Le Pen, Emmanuel Macron est aujourd'hui le mieux placé." Un avis qu'ils sont de plus en plus nombreux à partager à gauche.

Bertrand Delanoë et Emmanuel Macron, photographiés respectivement le 4 décembre 2015 et le 13 avril 2016.
Bertrand Delanoë et Emmanuel Macron, photographiés respectivement le 4 décembre 2015 et le 13 avril 2016. (JOEL SAGET / AFP)