Présidentielle : le gouvernement derrière Emmanuel Macron

Pour la première fois, ce mardi 2 mai, le gouvernement est très officiellement monté en première ligne. À Dijon (Côte-d'Or), plusieurs ministres ont participé à un grand meeting contre le Front national. Ils se rangent derrière leur ancien collègue Emmanuel Macron.

Après les silences gênés, les prises de positions personnelles, ce mercredi 3 mai, tous les ministres se pressent pour soutenir Emmanuel Macron. "Marine Le Pen est absolument hostile à tout ce qu'on a fait en matière d'égalité femme-homme, j'appelle donc clairement à voter Emmanuel Macron", explique Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes.

"Ne pas se laisser happer par la violence de l'extrême droite"

Ségolène Royal, ministre de l'Environnement et finaliste de 2007, livre même ses conseils pour le débat de ce soir : "Mes conseils sont assez simples : c'est d'abord de rester soi-même dans ses combats, et c'est de ne pas se laisser happer par la violence, par le dénigrement des propos de l'extrême droite".

Hier soir, à Dijon (Côte-d'Or), lors d'un meeting du PS en soutien à Emmanuel Macron, le Premier ministre donnait déjà le ton : "Lorsqu'il y a des choix à faire, il faut dire les choses clairement, il faut le faire sans ambiguïté, il faut jeter toutes ses forces dans la bataille", a déclaré Bernard Cazeneuve. Le Premier ministre appelle à voter Emmanuel Macron, mais il a déjà en tête l'après-second tour. En ligne de mire : les élections législatives.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Economie, Emmanuel Macron, le 27 janvier 2015 à l\'Assemblée nationale.
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, le 27 janvier 2015 à l'Assemblée nationale. (BERTRAND GUAY / AFP)