Politique sociale : à la Mutualité, Emmanuel Macron se veut rassurant

En duplex depuis Montpellier (Hérault), la journaliste Catherine Demangeat revient sur le discours prononcé par Emmanuel Macron lors du congrès de la Mutualité française, mercredi 13 juin.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Pour Emmanuel Macron, ce discours prononcé à Montpellier (Hérault) lors du congrès de la Mutualité française, mercredi 13 juin, est l'occasion de rééquilibrer sur sa gauche une politique jugée trop à droite par beaucoup de Français. "S'il récuse l'idée de tournant social, Emmanuel Macron s'applique au moins à corriger le tir. Une partie de sa majorité le presse de réorienter sa politique, jugée trop à droite. Les économistes qui ont rédigé son programme ont eux-mêmes appelé à un 'rééquilibrage social'", explique la journaliste Catherine Demangeat, en duplex sur place.

Faire mieux avec moins

"Alors, aujourd'hui, Emmanuel Macron a choisi de s'adresser aux plus fragiles. Il a précisé sa vision de politique sociale, une façon de montrer qu'il tient ses engagements de campagne et qu'il n'a pas oublié son fameux slogan 'Libérer et protéger'. Il promet de faire mieux avec moins. Il est vrai qu'il est pris entre deux feux : d'une part, tenir ses promesses ; de l'autre, réaliser d'indispensables économies budgétaires", conclut-elle. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron à l\'Elysée, le 17 avril 2018.
Emmanuel Macron à l'Elysée, le 17 avril 2018. (MAXPPP)