Politique : pour sa première interview, Emmanuel Macron évoque les sujets sensibles

Publié Mis à jour
Politique : pour sa première interview, Emmanuel Macron évoque les sujets sensibles
Article rédigé par
C. Cuello, P-M. de La Foata - franceinfo
France Télévisions

Interrogé pour la première fois depuis le début de son second mandat, le chef de l'Etat a abordé les problématiques du pouvoir d'achat et de la réforme des retraites. Il a en outre annoncé la création d'un conseil de la refondation.

C'est la première grande interview depuis sa réélection. Emmanuel Macron avait promis que ce second quinquennat ne serait pas la continuité du premier. Il avait parlé d'une nouvelle méthode et, vendredi 3 juin, il annonce la création d'un nouvel organisme. "Je veux réunir un Conseil national de la refondation avec les forces politiques, économiques, sociales, associative des élus des territoires et de citoyens tirés au sort", a expliqué le président de la République. Ce conseil sera mis en place juste après les législatives. Le pouvoir d'achat est l'une des préoccupations majeures des Français. Emmanuel Macron précise les contours du chèque alimentaire : "Ce chèque alimentaire doit être simple. L’idée est plutôt qu'il soit versé en une fois. Ensuite il faudra aller vers des dispositifs plus ciblés, comme sur l'essence avec un dispositif pour les gros rouleurs, dès cette automne".

La réforme des retraites en vigueur à l'été 2023

Enfin, il a abordé le sujet d'une réforme très attendue est très contestée : "Quant au travail sur la réforme des retraites qui est indispensable au financement de nos transformations, il commencera après ce Conseil national de la refondation et la réforme entrera en vigueur dès l'été 2023". Cette première interview politique du chef de l'État depuis le 24 avril intervient à une semaine des élections législatives.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.