Politique : Emmanuel Macron cherche à conquérir les jeunes

Avec l’interview accordée au média en ligne Brut, vendredi 4 décembre, Emmanuel Macron cherche à consolider sa base chez les jeunes et rattraper une éventuelle défiance.

franceinfo

Pendant plus de deux heures, le président de la République, Emmanuel Macron, a répondu aux questions des journalistes du média Brut, vendredi 4 décembre. L’électorat des 18-24 ans le soutient à 39% contre 32% pour la population globale, selon un récent sondage. "Ils y voient un dynamisme, un renouveau, une motivation. Pour eux, il sait où il va et mène le pays. Cette tranche d’âge était un de ses socles en 2017", assure Pierre-Hadrien Bartoli, directeur des études politiques chez Harris Interactive.

S’adapter aux manières de s’informer des jeunes

Mais cette base a tendance à parfois s’effriter. De "beau parleur" à "persévérant", en passant par "dire des choses et faire le contraire", les avis divergent selon plusieurs jeunes interrogés dans les rues de Paris. Alors l’Elysée s’attaque aux réseaux sociaux pour conquérir ce électorat : Snapchat, Tik-Tok etc. "Les jeunes sont friands de ces nouvelles manières de s’informer. Ils ont plus confiance en Brut qu’en Macron, donc il veut récupérer cette confiance", narre Jean Massiet, fondateur de la chaîne Twitch Accropolis. Les jeunes sont également ceux qui votent le moins.

L\'interview du président Emmanuel Macron sur Brut, le 4 décembre 2020.
L'interview du président Emmanuel Macron sur Brut, le 4 décembre 2020. (BERTRAND GUAY / AFP)