Politique : Emmanuel Macron assume et fixe un cap

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Le président de la République a échangé avec des lecteurs du Parisien. Malgré l’élan affiché, Emmanuel Macron est gêné par l’absence de majorité à l’Assemblée. -
Politique : Emmanuel Macron assume et fixe un cap Le président de la République a échangé avec des lecteurs du Parisien. Malgré l’élan affiché, Emmanuel Macron est gêné par l’absence de majorité à l’Assemblée. - (France 2)
Article rédigé par France 2 - N. Saint-Cricq
France Télévisions
France 2
Le président de la République a échangé avec des lecteurs du Parisien. Malgré l’élan affiché, Emmanuel Macron est gêné par l’absence de majorité à l’Assemblée.

Emmanuel Macron a donné une interview aux lecteurs du Parisien, lundi 24 avril. Le président de la République a décidé de changer de méthode : il a annoncé un nouveau programme, un gouvernement plus clair, des intentions plus voyantes. Il insiste sur l’écologie, la santé, les services publics. La surprise, c’est la fameuse loi sur l’immigration. La gauche peut la trouver trop stricte et la droite trop molle. 

Vers des réformes du quotidien ?

 Il y a deux faiblesses dans son intervention. La première est sur le pouvoir d’achat : il renvoie cela à une négociation entre les partenaires sociaux et les employeurs, et, deuxièmement, l’idée que l’inflation, notamment les prix alimentaires, ne s’arrangera pas avant la fin de l’été. Dernier point : un mea culpa, avec une volonté de se réengager. Le chef de l’État est peut-être parfois un peu vexé, voire humilié, par l’accueil qu’il a depuis quelques jours. Son véritable problème, c’est qu’il n’a pas de majorité et qu’il pourrait être obligé de faire des petites réformes du quotidien, explique la journaliste de France Télévisions, Nathalie Saint-Cricq.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.