Police : après de récentes agressions, les syndicats ont été reçus par Emmanuel Macron

Jeudi 15 octobre, Emmanuel Macron a rencontré les syndicats de police. Ils tenaient à lui faire part de leurs souffrances face aux violences dont ils ont dernièrement été les cibles.

France 3

Les syndicats de police tenaient plus que tout à cette rencontre. Jeudi 15 octobre, ils ont pu s’entretenir avec Emmanuel Macron après les récentes violences dont ils ont été les cibles. "Les policiers de terrain ne supportent plus les agressions au quotidien. Certains d’entre eux sont entre la vie et la mort. Il y avait besoin d’un signe fort de l’exécutif et du président de la République qui apporte son soutien aux forces de l’ordre", estime Olivier Varlet, secrétaire général UNSA – Police.

Deux policiers blessés dans le Val-d’Oise

Il y a une semaine, deux policiers ont été blessés par balle à Herblay (Val-d’Oise). Le week-end du 10 et 11 octobre, le commissariat de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) avait aussi été attaqué au mortier d’artifice par 40 individus. Présent à la réunion du 15 octobre au matin, le garde des Sceaux a annoncé la fin de l’aménagement de peine automatique pour les agresseurs de policiers. Une satisfaction pour les forces de l'ordre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des agents de la police municipale de Marseille (photo d\'illustration)
Des agents de la police municipale de Marseille (photo d'illustration) (BERTRAND LANGLOIS / AFP)