Orne : un maire demande plus de reconnaissance et d'autonomie

À Aube dans l'Orne, le maire Jean-Marie Vercruysse qui avait interpellé Emmanuel Macron déplore une perte de pouvoir, un manque de reconnaissance et une indemnité trop faible.

France 3

Monsieur le Maire n'a pas commencé sa journée qu'il reçoit déjà des coups de fil. Jean-Marie Vercruysse, maire LREM d'Aube (Orne), travaille beaucoup pour une indemnité de 1 235 €. En janvier, le maire avait profité du Grand débat pour interpeller Emmanuel Macron : "Il est urgent et plus que temps de reparler de quelque chose. À chaque élection présidentielle, à chaque élection municipale, tout le monde se met à parler du statut de l'élu", avait-il déclaré.

Plus de confiance pour les élus locaux

Jean-Marie Vercruysse voudrait que les maires puissent faire valoir leurs compétences après leur mandat. "On fait l'assistance sociale, on s'occupe de la sécurité (...) nous faisons tous les métiers du monde. Pourquoi ne pas imaginer une sorte de validation des acquis pour l'après ?", demande l'élu. Il s'inquiète également de sa perte de pouvoirs. Pour lui, l'État doit faire davantage confiance aux élus locaux. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Marie Vercruysse, maire LREM d\'Aube (Orne)
Jean-Marie Vercruysse, maire LREM d'Aube (Orne) (France 3)