Orne : un commerçant entame une grève de la faim

Dans l'Orne, une entreprise de pompes funèbres a été détruite par un incendie. L'indemnisation de l'assureur étant beaucoup plus faible que prévu, le patron a entamé une grève de la faim pour protester.

FRANCE 3

Un élan de solidarité sans précédent. Dans la commune de Mortagne-au-Perche, dans l'Orne, les commerçants sont venus apporter leur soutien à Jean-Paul Mousset, en grève de la faim depuis quatre jours. Il y a une semaine, un violent incendie ravageait l'entreprise Mousset, spécialisée dans les pompes funèbres. Le Crédit Mutuel certifie que le contrat d'assurance permet de dédommager l'entreprise à hauteur de 2,7 millions d'euros, alors qu'il faudrait 6 millions d'euros pour relancer l'activité.

Une réunion de la dernière chance

"Je suis président des commerçants, je trouve ça honteux qu'on laisse tomber un gars comme ça", déplore François Morel. Jean-Paul Mousset, encore en forme, mais en état de choc, a été évacué devant sa trentaine de salariés, ses amis et sa famille. Une réunion de la dernière chance doit se tenir mardi 28 mai à Alençon (Orne) avec le Crédit Mutuel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans l\'Orne, une entreprise de pompes funèbres a été détruite par un incendie. L\'indemnisation de l\'assureur est beaucoup plus faible que prévu, le patron a entamé une grève de la faim.
Dans l'Orne, une entreprise de pompes funèbres a été détruite par un incendie. L'indemnisation de l'assureur est beaucoup plus faible que prévu, le patron a entamé une grève de la faim. (FRANCE 3)