Optique, dentaire et audition : le point sur le "reste à charge zéro"

Le journaliste Yves Junqua donne les détails d'une réforme qui pourrait alléger les dépenses de santé de nombreux Français.

FRANCE 2

Une réunion se tient, mardi 18 décembre, au ministère de la Santé. À l'ordre du jour : le "reste à charge zéro". "C'est une réunion qui ressemble à une mise au point, explique le journaliste Yves Junqua au micro de France 2. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, ne veut pas que les mutuelles, les assureurs santé, augmentent leurs tarifs au prétexte de la mise en place de ce 'reste à charge zéro' pour les soins dentaires, les lunettes et les audio prothèses."

+47% en 10 ans

Le gouvernement demande aux mutuelles de ne pas augmenter "leurs tarifs au-delà de la normale, c'est-à-dire pas plus de 2,5% en 2019, une limite d'ailleurs que s'engagent à respecter la plupart des complémentaires santé", ajoute le journaliste. "Il faut dire que leurs tarifs ont augmenté de 47% ces dix dernières années, alors pour bien faire passer le message, les représentants des mutuelles et des assureurs seront reçus dans l'après-midi par le président de la République à l'Élysée", conclut Yves Junqua.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le projet de loi santé porté par la ministre Marisol Touraine prévoit la généralisation du tiers payant en 2017.
Le projet de loi santé porté par la ministre Marisol Touraine prévoit la généralisation du tiers payant en 2017. (CITIZENSIDE / GERARD BOTTINO / AFP)