Lyon : Emmanuel Macron fait confiance à Gérard Collomb

Les municipales s'annoncent tumultueuses pour LREM. À Lyon, Gérard Collomb a été préféré lundi 14 octobre à David Kimelfeld pour postuler à la présidence de la Métropole.

FRANCEINFO

Gérard Collomb, c'est le choix de la fidélité. Il est un fidèle d'Emmanuel Macron de la première heure. Ce dossier a été directement piloté par l'Élysée. Ce n'est pas dans les habitudes du chef de l'État de décrocher son téléphone pour régler des situations locales, mais il l'a fait pour Lyon, selon un de ses proches. C'est la ville que LREM ne doit pas perdre. C'est la seule ville que le parti présidentiel détient.

Candidatures dissidentes à Lyon comme à Paris

L'actuel président de la Métropole, David Kimelfeld, qui briguait un nouveau mandat, a décidé de maintenir sa candidature et tiendra un meeting mercredi 16 octobre. Jusqu'au bout, LREM a tenté de trouver un accord, mais les négociations ont échoué. Le parti redoute que la droite locale profite de cette division. Au-delà de Lyon, les municipales seront compliquées à Paris avec la candidature dissidente de Cédric Villani, à Marseille où LREM est divisé. Menaces de dissidence également à Montpellier (Hérault), Besançon (Doubs) ou Nice (Alpes-Maritimes).

Le JT
Les autres sujets du JT
(ALBERTO PIZZOLI / AFP)