LREM dans une zone de turbulences

La note du patron de LREM à l'Assemblée nationale, Gilles Le Gendre, ne passe pas au sein de la majorité. Le parti présidentiel est dans la tourmente.

franceinfo

La maison LREM brûle de tous les côtés en ce moment. Il y a ces 17 députés qui quittent le groupe majoritaire à l'Assemblée nationale, tous partis pour intégrer de nouveaux groupes. C'est déjà un premier mauvais signal. Il y a ces députés accusés de mauvais comportements. Laetitia Avia, députée de Paris est accusée de propos racistes et homophobes envers certains de ses collaborateurs. Stéphane Trompille, député de l'Ain, a été condamné pour harcèlement sexuel sur une de ses anciennes collaboratrices.

Le Gendre sur un fil

Gilles Le Gendre a adressé à Emmanuel Macron une note révélée par Marianne, dans laquelle il propose un nouveau casting gouvernemental avec Christophe Castaner à la Défense et Manuel Valls aux Affaires étrangères. Il reproche aussi au Premier ministre de ne pas assez s'investir dans la majorité. Pour le patron des députés LREM, ce n'est pas bon lui qui est déjà fragilisé et pour des piliers de la majorité, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Beaucoup plaident pour qu'il quitte son poste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Gilles Le Gendre, président du groupe LREM à l\'Assemblée national, lors de la séance de questions au gouvernement, le 4 juin 2019
Gilles Le Gendre, président du groupe LREM à l'Assemblée national, lors de la séance de questions au gouvernement, le 4 juin 2019 (LUCAS BARIOULET / AFP)