Jet d'œuf sur Emmanuel Macron : une analyse psychiatrique conclut à "l'abolition du discernement" de l'homme arrêté

D'après le parquet de Lyon, l'auteur de ce geste était "totalement inconnu des services de police". Il a été admis dans un hôpital psychiatrique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron est en visite au Salon international de la restauration, de l'hôtellerie et de l'alimentation à Chassieu (Rhône), le 27 septembre 2021. (MAXPPP)

L'homme arrêté après avoir jeté un œuf sur Emmanuel Macron lundi 27 septembre "a fait l'objet d'un examen psychiatrique qui a conclu à l'abolition de son discernement et à la nécessité de son hospitalisation sous contrainte", annonce le parquet de Lyon, mardi 28 septembre, dans un communiqué. Cet étudiant de 19 ans "a été admis hier soir au sein du centre hospitalier du Vinatier", à Bron (Rhône), précise le parquet.

Ce bref incident s'est produit alors qu'Emmanuel Macron visitait les stands du Salon international de la restauration, de l'hôtellerie et de l'alimentation (Sirha). En pleine déambulation, peu avant midi, un œuf a rebondi sur son épaule sans se casser. L'auteur du jet, qui se trouvait à faible distance, a été rapidement interpellé. Selon le parquet, il était "totalement inconnu des services de police et de justice".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.