Info franceinfo Présidentielle : Emmanuel Macron ne se déclarera pas candidat avant la semaine du 28 février

Pour le président de la République, la priorité est l’obtention d’un cessez-le-feu entre la Russie et l'Ukraine. La déclaration de candidature a donc été repoussée à la dernière semaine de février.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron, à Bruxelles, le vendredi 18 février 2022. (JOHANNA GERON / POOL)

Emmanuel Macron ne se déclarera pas candidat à la présidentielle avant la semaine du 28 février, selon les informations de franceinfo dimanche 20 février. Avec la crise en Ukraine, cette déclaration de candidature prend du retard.

>> Présidentielle : pour la campagne d'Emmanuel Macron, "tout est prêt"

Selon un conseiller, elle devait intervenir la semaine prochaine, avant le Salon de l’agriculture ou le jour de son inauguration samedi prochain. Mais les tensions entre la Moscou et Kiev ont changé la donne. Le chef de l’État a multiplié les entretiens tout le week-end, et notamment avec les présidents russe et ukrainien dimanche.

Pour le président de la République, la priorité est l’obtention d’un cessez-le-feu. Une annonce de candidature la semaine du 28 février est donc le calendrier privilégié, selon plusieurs sources. C'est la dernière semaine possible pour se lancer, les candidats ayant jusqu’au vendredi 4 mars pour déposer leurs 500 parrainages d’élus.

L’hypothèse de laisser Laurent Fabius, le président du Conseil constitutionnel, annoncer la liste des candidats à l'élection présidentielle, sans que le chef de l’État ne se déclare officiellement, est balayée d’un revers de main par son entourage.

>> VIDEO. Président et candidat : comment les chefs d'État de la Ve République ont annoncé briguer un second mandat

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.