Harkis : le geste d'Emmanuel Macron

Le président de la République va récompenser 26 représentants des harkis de la Légion d'honneur. Ce geste intervient une semaine après un autre acte fort : la visite de la veuve de Maurice Audin.

FRANCE 3

Emmanuel Macron et les harkis, l'image était restée celle d'une relation tumultueuse pendant la campagne de 2017. Message reçu : un an et demi plus tard, devenu président de la République, Emmanuel Macron honore 26 de leurs représentants de la Légion d'honneur. Les harkis étaient 150 000 à aider la France pendant la guerre d'Algérie, la plupart ont été laissés à leur sort. Les familles réclament réparation, la France propose 40 millions d'euros. Les associations estiment que cela ne suffit pas.

Hommages en série

Ce geste succède à un autre : la semaine dernière, Emmanuel Macron se rendait chez la veuve de Maurice Audin, militant communiste assassiné par des soldats français. L'opposition critique cette série d'hommages. Malgré les gestes présidentiels, le souvenir de la guerre d'Algérie reste douloureux. La prochaine séquence mémorielle s'annonce moins polémique, à l'occasion du centenaire de l'armistice de 14-18.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants pour la cause des harkis, le 19 mars 2016, à Risevaltes (Pyrénées-Orientales).
Des manifestants pour la cause des harkis, le 19 mars 2016, à Risevaltes (Pyrénées-Orientales). (RAYMOND ROIG / AFP)