Harcèlement sexuel : les scandales se multiplient en Europe, des décisions attendues

Le mouvement de contestation et d'indignation du harcèlement et des agressions sexuels ne s'essouffle pas. La démarche va encore plus loin. Emmanuel Macron est appelé à réagir ce dimanche 5 novembre.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

On a changé de registre. Ce n'est plus du témoignage, mais de l'interpellation directe du président avec une phrase on ne peut plus claire lancée dans le JDD ce dimanche matin : "M. Macron, êtes-vous de notre côté ?" La ministre Marlene Schiappa a réagi ce soir en annonçant une grande loi citoyenne à venir et une grande campagne de sensibilisation sur les violences faites aux femmes. Emmanuel Macron n'a pas encore réagi, mais dans la foulée du scandale Weinstein, il avait annoncé que des mesures seraient prises pour retirer la Légion d'honneur au producteur américain.

"Grand ménage" en vue outre-Manche

Les propositions de la secrétaire d'État annoncent une enveloppe de 115 millions d'euros pour favoriser l'égalité entre les hommes et les femmes. Ce n'est pas vraiment la demande des signataires de l'appel, qui veulent une réponse d'Emmanuel Macron. En attendant, il serait très étonnant que ces femmes baissent les bras. Au Royaume-Uni, le ministre de la Défense, accusé de harcèlement sexuel, a dû démissionner. Theresa May reçoit lundi 6 novembre les leaders politiques pour parler de ce problème. La ministre de l'Intérieur veut faire "un grand ménage à Westminster".

Le JT
Les autres sujets du JT
La secrétaire d\'Etat chargée de l\'égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa  à l\'Assemblée nationale, le 10 octobre 2017
La secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa  à l'Assemblée nationale, le 10 octobre 2017 (BERTRAND GUAY / AFP)