Guyane : un déplacement sous tension pour Emmanuel Macron

Toujours en déplacement en Guyane ce vendredi 27 octobre, Emmanuel Macron a promis aux Guyanais que le plan d'aide de plus d'un milliard d'euros décidé après les émeutes du printemps dernier serait réalisé. Le chef de l'État a voulu afficher sa fermeté malgré les tensions.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Emmanuel Macron est en visite en Guyane et affiche sa fermeté malgré la tension sociale. Ce jeudi 26 octobre, la situation a dégénéré après une manifestation. Pour le président, il n'était pas envisageable de rencontrer ces manifestants. "Vous aviez des gens qui sont violents, c'est-à-dire des délinquants. La République ne cède pas aux gens qui sont en cagoule", a déclaré le chef de l'État ce vendredi 27 octobre en conférence de presse.

"Je ne suis pas le Père Noël"

L'accueil est moins agité à Maripasoula, au coeur de la Guyane amazonienne. Mais l'isolement, la pollution de l'orpaillage clandestin et l'afflux incessant de migrants déclenchent de nombreuses revendications chez les habitants. Emmanuel Macron a répété à plusieurs reprises cette formule : "Je ne suis pas le Père Noël, parce que les Guyanais ne sont pas des enfants." Emmanuel Macron a tout de même assuré que les engagements pris par l'État lors de la crise sociale du printemps seront tenus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants affrontent des policiers à Cayenne, le 26 octobre 2017, en marge de la visite d\'Emmanuel Macron en Guyane.
Des manifestants affrontent des policiers à Cayenne, le 26 octobre 2017, en marge de la visite d'Emmanuel Macron en Guyane. (ALAIN JOCARD / AFP)